En deux temps trois mouvements

Paul est un tendre mais sa vie ne le dit pas. Un après-midi, alors qu’il prend son café au P’tit Prince, une voiture en percute une autre au carrefour. Des coups de feu claquent. Les sirènes hurlent. Trois types s’engouffrent dans le bar. Le dernier saigne…
Ailleurs, toujours à Paris, Francis, dit Baraka, croise au détour d’un soir une ancienne connaissance. Pour lui aussi, tout s’accélère. Des destins s’entremêlent. Un homme est mort dans sa cellule en se tordant le ventre. Une femme est en fuite. Le hasard, en grand donneur de cartes, va rebattre la vie d’une poignée de gens. Aucun d’entre eux ne le sait et tous vont plonger…
Genre littéraire
Romans et récits
Genres Policier  > 
Époque
XXe-XXIe siècle
Acheter
Détails
128 pages - 108 x 178 mm
EAN
9782070428496
Date de parution
Collection

Coups de cœur libraires/lecteurs

Christophe Libraire

J'avais pas envie de le lire, ce livre. Ça faisait plusieurs semaines qu'il était là sur le bord de ma table à traîner entre un tube de crème pour les lèvres et un vieux Libé de quinze jours. L'autre soir ma pile de livre était tarie et il ne me restait que ce petit livre de 115 pages. Je le commençais sans volonté, une page, puis deux, puis dix et, pris dans les mailles du filet, c'est au milieu de la nuit que je terminais la dernière ligne.
C'est avant tout la construction qui frappe au terme...

François Libraire

Dans le trombinoscope des auteurs de polar français « qui comptent », il y a très certainement Alexandre Dumal (ça n'est pas son vrai nom bien entendu, est-ce Jean-Bernard Pouy, adepte du calembour plus ou moins fin qui lui a déniché ce nom de code ?). Au regard de ce petit bouquin qui se lit en à peine un Rouen-St Lazare on pourra constater que Dumal ne se laisse pas emporter par son inventivité syntaxique évidente, ni par le lyrisme débordant propre aux (ex-) mauvais garçons qui ont tellement...