À paraître

La maison de Lialia et autres nouvelles

Nouvelles extraites du recueil Les pauvres parents
« La maison de Lialia », « Une vie longue, si longue… » et « Goulia »… Dans ces trois nouvelles issues de son recueil Les pauvres parents, paru en 1993, la romancière russe Ludmila Oulitskaïa décrit par petites touches, avec une justesse et une acuité qui font d’elle la digne héritière de Tchékhov, la vie dans le Moscou soviétique de l’après-guerre.

« Olga Alexandrovna – en famille on l’appelait Lialia – avait un caractère en or. Belle et légère, elle ne demandait pas grand-chose à la vie, mais ne laissait pas échapper ce qui lui passait entre les mains. »
Genre littéraire
Nouvelles
Pays
Époque
XXe-XXIe siècle
Acheter
Détails
112 pages - 108 x 178 mm
EAN
9782073014719
Date de parution
Traduit (russe) par :
Bernard Kreise
Collection