Carnets

Tome 3 : Mars 1951 - décembre 1959
«Chaque matin quand je sors sur cette terrasse, encore un peu ivre de sommeil, le chant des oiseaux me surprend, vient me chercher au fond du sommeil, et vient toucher une place précise pour y libérer d’un coup une sorte de joie mystérieuse. Depuis deux jours il fait beau et la belle lumière de décembre dessine devant moi les cyprès et les pins retroussés.»

Entre 1951 et 1959, Albert Camus écrit L’Été, La Chute, L’Exil et le royaume. Il réagit aux polémiques déclenchées par L’Homme révolté, à la tragédie de la guerre d’Algérie, voyage en Italie et en Grèce, reçoit le prix Nobel… Ses Carnets témoignent de son désir d’harmonie, auquel il tend «à travers les chemins les plus raides, les désordres, les luttes».

On trouvera à la fin de ce volume un index général des trois tomes.
Genre littéraire
Mémoires et autobiographies
Époque
XXe siècle
Acheter
Détails
384 pages - 108 x 178 mm
EAN
9782070454068
Date de parution
Editeur :
Raymond Gay-Crosier
Collection
Folio - no5619

Feuilleter

Dans les médias

Ces publications séparées contribueront peut être à inciter ses lecteurs de naguère à le retrouver, et les plus jeunes à le découvrir. Les Echos

Dans la même série

Carnets - Albert Camus
Carnets - Albert Camus

Carnets

Tome 1 : Mai 1935 - février 1942
Carnets - Albert Camus
Carnets - Albert Camus

Carnets

Tome 2 : Janvier 1942 - mars 1951