À paraître

Les juges

Le procès Eichmann
Troisième partie de Terre d’amour et de feu : Israël, 1926-1961 (Texto, Éditions Tallandier)
« L’accusé avait pour nom Adolf Eichmann. Son crime dépassait toute mesure humaine. Il avait pris part – et une part majeure – à l’anéantissement de six millions de vies.
Les victimes, hommes, femmes, adolescents, enfants à la mamelle – étaient juives. De 1939 à 1945, Adolf Eichmann, officier SS, avait eu pour travail de traquer et déporter les populations israélites de tous les pays occupés par les soldats d’Hitler. Il s’était acquitté de sa charge avec un zèle si enthousiaste et si monstrueux, que les Alliés l’avaient inscrit sur la liste des grands criminels de guerre. »

En 1961, comme Hannah Arendt, Joseph Kessel assiste en tant que reporter au procès d’Eichmann, à Jérusalem. Pendant les huit mois de ce « procès exceptionnel, extraordinaire, dans ses origines, ses formes, sa signification et sa résonance », il écrit.
Genre littéraire
Études et monographies
Époque
XXe siècle
Acheter
Détails
144 pages - 108 x 178 mm
EAN
9782073076298
Date de parution
Collection