Cahiers de l’ermitage

Extrait de Les heures oisives suivi de Notes de ma cabane de moine (Connaissance de l’Orient)
« Depuis que j’ai quitté le monde, et que j’ai choisi la voie du renoncement, je me sens libre de toute haine comme de toute crainte. J’abandonne ma vie au destin, je ne désire ni vivre longtemps, ni mourir vite. J’assimile ma vie à un nuage inconsistant, je n’y accroche pas mon espoir et n’éprouve pas non plus de regret. Pour moi le plaisir suprême est celui que j’éprouve sur l’oreiller d’une sieste paisible, et l’ambition de toute ma vie est de pouvoir, selon les saisons, contempler un beau paysage. »
Notes de ma cabane de moine

Des siècles avant Henry David Thoreau se lisent ici les pensées de deux grands poètes-ermites japonais célébrant, depuis leur contemplation silencieuse et retirée, la force de leur présence au monde.
Acheter
Détails
112 pages - 108 x 178 mm
EAN
9782072969164
Date de parution
Editeur et préfacier :
Zéno Bianu
Traduit (japonais) par :
Sauveur Candau
Charles Grosbois
Tomiko Yoshida
Collection