Erich Auerbach

Époque
Moyen Âge
Eric Auerbach (1892-1957) a été professeur de philologie romane à l’université de Marburg jusqu’en 1935. Destitué de ses fonctions par le régime nazi, il a émigré aux États-Unis par Istanbul. C’est là qu’il écrivit Mimésis, son principal ouvrage, internationalement considéré depuis sa parution à Berne, en 1946, comme un des plus grands classiques de la critique littérature moderne. Il a aussi publié de nombreuses études sur la littérature antique et médiévale et sur le symbolisme chrétien. De 1950 à sa mort, il a été professeur à l’université Yale.