Les livres de Don Winslow

Au plus bas des Hautes Solitudes - Don Winslow
Au plus bas des Hautes Solitudes - Don Winslow

Au plus bas des Hautes Solitudes

Une mission de Neal Carey
9.90 €
À contre-courant du grand toboggan - Don Winslow
À contre-courant du grand toboggan - Don Winslow

À contre-courant du grand toboggan

Une mission de Neal Carey
9.40 €

Coups de cœur libraires/lecteurs

Jean-Marc Libraire

Au plus bas des Hautes Solitudes

Une mission de Neal Carey
Don Winslow
Au plus bas des Hautes Solitudes - Don Winslow

Neal Carey est depuis trois ans planqué, plus ou moins volontairement, dans un monastère bouddhiste en Chine, quand les « Amis de la famille », cette agence très particulière qui travaille pour les bons clients d'une banque, viennent enfin le récupérer. Bien entendu, ce n'est pas seulement pour ses beaux yeux et il y a du boulot pour lui. Un boulot apparemment pépère : récupérer Cody, le gamin d'Anne Kelley que son papa, ancien cow-boy du Nevada inadapté à Los Angeles, a enlevé après leur...

Jean-Marc Libraire

À contre-courant du grand toboggan

Une mission de Neal Carey
Don Winslow
À contre-courant du grand toboggan - Don Winslow

Neal Carey n'était pas pressé de reprendre le boulot pour le compte des « amis », cette association qui vient en aide aux plus gros clients d'une banque privée. Mais voilà, difficile de résister à son papa adoptif, Joe Graham. Alors il accepte de loger, et surtout d'éduquer une des femmes les plus célèbres du pays : Polly Paget, ex secrétaire de Jack Landis qui accuse ce dernier de viol. Tout cela serait tristement commun si Jack Landis n'était, avec sa femme Candy, l'actionnaire principal d'une...

François Libraire

Au plus bas des Hautes Solitudes

Une mission de Neal Carey
Don Winslow
Au plus bas des Hautes Solitudes - Don Winslow

Neal Carey, le personnage principal du livre et héros récurrent de Don Winslow, est un type assez incernable, le portrait-robot du héros de roman noir qui ressemblerait à peu près à tous les privés, porte-flingues et agents spéciaux qui grouillent dans les bas-fonds de cette littérature. D'ailleurs son « papa » et formateur en art de la guerre, Joe Graham, le définit ainsi : c'est un type sans caractère. Forte personnalité, mais aucun caractère. Trouvaille romanesque idéale, Neal Carey est cet...