Olivia Rosenthal

Époque : XXIe siècle

Olivia Rosenthal a publié huit fictions aux Éditions Verticales qui mettent aux prises des personnages obsessionnels, inquiets, décalés, avec un monde dans lequel ils ne se reconnaissent jamais tout à fait. Mes petites communautés (1999), Les sept voies de la désobéissance (2004), Les fantaisies spéculatives de J. H. le sémite (2005) ou On n’est pas là pour disparaître (2007, Prix Wepler) s’attachent aux formes étranges que prend la pensée d’un personnage quand, incertain de son identité, il est entièrement livré à lui-même.Olivia Rosenthal a également expérimenté d’autres formes d’écriture : fictions radiophoniques ou pièces de théâtre. C’est dans cet esprit qu’elle s’est engagée dans des performances où elle dit des textes grinçants sur nos folies ordinaires. Depuis 2008, elle s’est engagée dans un projet sur l’« architecture en paroles » dont le premier volet réalisé pour le CentQuatre a fait l’objet d’un récit, Viande froide (Nouvelles Éditions Lignes).Que font les rennes après Noël ? (Verticales) a reçu le Prix du Livre Inter en 2010.

Dernière mise à jour : 17/09/2015
Dans les médias

« Explorer, bifurquer, se perdre… Olivia Rosenthal aime prendre une route puis la quitter, décortiquer une idée reçue pour lui tordre le cou et rencontrer les témoins d’une catastrophe en acceptant qu’ils évoquent autre chose. À propos, Un singe à ma fenêtre parle plutôt de scolopendres, d’araignées (des veuves noires) que de singe… Le point de départ est un projet d’écriture sur les répercussions, vingt-cinq ans plus tard, d’actes terroristes qui eurent lieu dans le métro de Tokyo. Cinq attentats au gaz sarin perpétrés en même temps par des membres de la secte Aum. La romancière s’est rendue au Japon pour mener une enquête à sa manière, équivoque et improbable, mais toujours remarquable. Un singe à ma fenêtre nous offre une très belle leçon de littérature en proscrivant la mélancolie – qu’Olivia Rosenthal déteste – pour lui préférer la facétie qu’elle manie avec dextérité. »
Christine Ferniot, Télérama

Prix littéraires
  • Prix du livre Inter 2011
  • Prix Alexandre-Vialatte 2010
Dernières Parutions

Site Folio Coup de coeur