Saul Bellow

Prix Nobel de Littérature (1976)

Époque : XXe siècle

Saul Bellow est né à Lachine, banlieue de Montréal, en 1915, de parents juifs émigrés de Russie. Diplômé de l'université de Chicago, en sociologie et en anthropologie, il enseignera à l'université du Wisconsin avant de servir dans la Marine durant la Seconde guerre mondiale. Après sa démobilisation, il s’établit à New York où tout en travaillant pour l’Encyclopédie Britannique, il poursuit sa carrière d’enseignant.Son premier livre, L’homme en suspens, paraît en 1944 suivi de La Victime en 1947 où il analyse en profondeur la relation entre juif et non-juif. En 1948, grâce à une bourse Guggenheim, il passe deux ans à Paris, où il écrit Les aventures d’Augie March qui lui vaut le prestigieux National Book Award en 1954. Herzog, paru en 1964, une biographie intellectuelle et spirituelle, lui apporte la réputation internationale. La France le fait Chevalier des Arts et des Lettres en 1968, Le don d’Humboldt (1975) est primé par le prix Pulitzer et, en 1976, Saul Bellow se voit attribuer le prix Nobel de littérature.Saul Bellow a aussi écrit des pièces de théâtre dont Under the Weather (1964), et a traduit les œuvres d'Isaac Bashévis Singer. Il a également collaboré à de nombreux journaux (Harper’s Bazaar, The New Yorker, Esquire, Partisan Review, The N.Y. Times Book Review, Horizon, Encounter, etc.) et fût pendant la guerre des six jours en 1967, correspondant spécial de Newsday.Saul Bellow s’est éteint à l’âge de 89 ans, le 5 avril 2005.

Dernière mise à jour : 17/09/2015
Dernières Parutions