Jules Renard

Époque : XIXe siècle
Jules Renard naît à Châlons-sur-Mayenne, le 22 février 1864. À dix-sept ans, il quitte Chitry-les-Mines, où ses parents s'étaient installés, et vient à Paris. Il prépare l'École normale supérieure, puis se décide d'écrire : des vers tout d'abord, « Les Roses ». Il fait son service militaire à Bourges, puis l'ayant accompli, cherche un emploi. Ses revenus sont plus que modestes, il écrit « Les Cloportes » – qu'il ne publie pas – et épouse Marie Morneau, en 1888. À cette période de misère, succède une époque faste au cours de laquelle il ne cesse de publier : « L'Ecornifleur » (1892), « Poil de carotte » (1893), « Le Vigneron dans sa vigne »(1893), « Histoires naturelles » (1894)... Il a deux enfants, fréquente les milieux littéraires à la mode, fait provision de notes pour son « Journal », loue « La Gloriette » à Chaumot où il est élu conseiller municipal, reçoit la Légion d'honneur. Il écrit des pièces de théâtre, devient maire de Chitry (1904) et entre à l'Académie Goncourt, en 1907. Entre 1898 et 1909, paraissent « Les Bucoliques » et « Monsieur Vernet ». Il meurt à Paris le 22 mai 1910.
Dernière mise à jour : 13/08/2009
Dernières Parutions
Jules Renard

Poil de Carotte

Jules Renard

Poil de Carotte

Jules Renard

Histoires naturelles

suivi de Nos frères farouches, Ragotte
Jules Renard

L'Écornifleur

Jules Renard

Poil de carotte

suivi de La Bigote