Florence Delay

de l'Académie française

Grand prix du Roman de la Ville de Paris (1999)

Époque : XXe-XXIe siècle
Dans les médias

« L’été à Miradour, sous l’ère pompidolienne, est une parenthèse enchantée, une fantaisie en joie majeure, une fête de l’intelligence. […] Un impromptu, cocasse et mélancolique à la fois, où la mémoire joue son plus beau rôle : celui de la jeunesse qui ne vieillit jamais. Applaudissements. »
Jérôme Garcin, L’Obs

Prix littéraires
  • Prix de l'Essai de l'Académie française 2000
  • Prix Femina 1983
Dernières Parutions