Éric Fottorino

Éric Fottorino

Époques : XXe siècle; XXe-XXIe siècle
Photo Catherine Hélie © Éditions Gallimard

Licencié en droit et diplômé en sciences politiques, Éric Fottorino est ancien directeur du journal Le Monde. Il a publié son premier roman Rochelle en 1991. Un territoire fragile (Stock) a reçu le prix Europe 1 et le prix des Bibliothécaires. Il est également l’auteur de Caresse de rouge, paru aux Éditions Gallimard, couronné par le prix François-Mauriac 2004. Korsakov, son septième roman, a été récompensé par le prix Roman France Télévisions 2004, et par le prix des Libraires 2005. Il a reçu le prix Femina pour Baisers de cinéma (2007) et le Grand Prix des Lectrices de ELLE pour L’homme qui m’aimait tout bas (2009). Il est également l’auteur de Questions à mon père (2010), Le dos crawlé (2011), Mon tour du monde (2012), Suite à un accident grave de voyageur (2013) et Chevrotine (2014).

Dernière mise à jour : 17/09/2015
Dans les médias

« Un choc entre deux mondes. Entre deux générations. Ce roman tout en délicatesse dépeint avec une écriture fine et ciselée le malaise du monde paysan. [...] La description des paysages de la nature belle et rebelle est bouleversante, tout comme celle des mémoires d'une vie avec en toile de fond cette course aux progrès et les désillusions. Magistral. »
Le Parisien

« Une plongée dans l’univers paysan jurassien entre transmission et quête de modernité. »
Philippe Vandel, Europe 1

« Avec la plume précise et poétique dont il a le secret, et à travers cette poignante histoire père-fils, Éric Fottorino pose la question des énergies renouvelables. Un des romans de cette rentrée littéraire à ne surtout pas manquer. »
Page des Libraires

« Mystérieux, envoûtant, ce beau roman initiatique d’Éric Fottorino. Cette divagation hivernale dans les rues de Florence et la pensée brumeuse du narrateur font penser à certains livres de Pierre Bourgeade. »
Jacques Nerson, L’Obs 

« Un livre assez étrange, passionnant, personnel. »
Claire Chazal, France 5

« Éric Fottorino brosse le portrait d’un homme d’aujourd’hui, de sa sensibilité, c’est-à-dire de ses failles. Il met dans cet ouvrage tout le charme de son esprit et de son écriture. À travers Gachet, il ne cesse de s’interroger, c’est-à-dire de nous interroger sur notre humanité et son avenir. Il fait de la performeuse un révélateur des faiblesses de chacun d’entre nous. »
Etienne de Montety, Le Figaro Littéraire

Prix littéraires
  • Prix Femina 2007
  • Prix des Libraires 2005

Zoom sur

#LaMinuteFolio avec Éric Fottorino

Dernières Parutions