Comtesse de Ségur

Époque : XIXe siècle
Sophie Rostopchine, Comtesse de Ségur est née à Saint-Pétersbourg en Russie, en 1799. Elle passe son enfance dans la vaste propriété de Woronowo, près de Moscou. Petite fille turbulente, «Sophaletta» est souvent punie par ses parents. En 1817, après la disgrâce de son père, général et gouverneur de Moscou, elle se rend à Paris avec sa famille. Deux ans après, elle épouse le comte Eugène de Ségur et achète la propriété des Nouettes, dans l'Orne, où elle va passer une grande partie de sa vie. Pour ses petites filles, Madeleine et Camille, parties vivre à Londres où leur père a été nommé ambassadeur, elle écrit des histoires qu'elle avait pris l'habitude de leur raconter. Ainsi naissent les « Nouveaux Contes de fées » illustrés par Gustave Doré, puis les «Mémoires d'un âne» et la trilogie «Les Malheurs de Sophie» (inspirés de son enfance), «Les Petites Filles modèles» et «Les Vacances». Le succès est immédiat. Aujourd'hui encore, ses livres font le tour du monde. Cette grande conteuse a su renouveler le ton des récits pour l'enfance de son temps, qui était souvent difficile à lire et larmoyants. Dans ses ouvrages, le rythme est vif et gai, les phrases sont claires, les personnages fantasques même si leurs extravagances sont toujours tempérées par une morale pesante qui nous semble, aujourd'hui, un peu désuète. La comtesse de Ségur a vécu la fin de sa vie à Paris, où elle est morte en 1874.
Dernière mise à jour : 12/10/2009
Dernières Parutions
Comtesse de Ségur

Ourson