André Pieyre de Mandiargues

Aigle d'or des Auteurs français (1981)

Grand prix de Poésie de l'Académie française (1979)

Grand prix national des Arts et des Lettres (1985)

Époque : XXe siècle
Né à Paris le 14 mars 1909, André Pieyre de Mandiargues entreprend une licence de lettres, puis l'abandonne. Il s'intéresse à la civilisation étrusque, visite l'Europe et l'Orient méditerranéen et commence à écrire, sans parler à personne de cette activité. Pendant la guerre, il se retire à Monaco où il publie, en 1943, Dans les années sordides. Il rentre à Paris en 1945. Malgré ses affinités avec le groupe surréaliste, il ne participe à ses activités qu'après sa rencontre avec André Breton, en 1947. Passionné de peinture, il écrit des essais sur l'art, ancien et moderne. Poète, romancier, auteur dramatique, essayiste, André Pieyre de Mandiargues a reçu le prix Goncourt en 1967. Il est décédé en 1991.
Dernière mise à jour : 12/04/2010
Prix littéraires
  • Prix Goncourt 1967
Dernières Parutions
André Pieyre de Mandiargues

Tout disparaîtra

André Pieyre de Mandiargues

La Marge

André Pieyre de Mandiargues

Le Lis de mer